Bandeau - Fondation Université Paris Nanterre - Fondation UPN - FUPN

Chaires de recherche

Présentation

La Fondation Université Paris Nanterre vient en appui des missions publiques de recherche, de formation initiale et continue de l’Université Paris Nanterre et contribue au développement de ses relations avec le monde socio-économique. Elle porte une attention particulière à la dimension internationale de ses actions et à l’ancrage territorial, de La Défense et Nanterre à la vallée de la Seine. Son action contribue à une Université Paris Nanterre hors les murs.

Les chaires de la Fondation Université Paris Nanterre sont des programmes partenariaux de recherche articulés aux missions de formation initiale et continue de l’Université. Elles peuvent comporter plusieurs projets de recherche, de taille et de nature différentes.

Les chaires visent à développer de manière partenariale des projets de recherche (recherche fondamentale, recherche-action), avec des entreprises, fondations, associations et ONG, collectivités territoriales, autres institutions publiques d’État et à soutenir, par les partenariats ainsi développés, des actions de formation initiale et continue de l’Université, notamment pour favoriser la professionnalisation des étudiants : on apprend en faisant.

Logo FUPN - Fondation Université Paris Nanterre - Fondation FUPN - FUPN
Bandeau Nos chaires - Fondation Université Paris Nanterre - Fondation UPN - FUPN

Ce faisant, les chaires permettent de faire se rencontrer des mondes qui se connaissent mal, des champs et des formes de savoir différents, sur des objets d’intérêt commun ; elles peuvent fédérer de manière transversale une pluralité d’acteurs, français comme étrangers, et stimuler la dimension expérimentale des recherches, actions, dispositifs, etc.

Les chaires sont nécessairement portées par un enseignant-chercheur ou une enseignante-chercheuse de l’Université Paris Nanterre. La gouvernance de chacune d’entre elle repose sur une convention de partenariat avec les parties prenantes, et se concrétise, d’une part, dans un comité de pilotage réunissant les partenaires, d’autre part, dans un conseil scientifique réunissant l’équipe scientifique et des experts scientifiques extérieurs.

Retour haut de page