#ChaireGoDO – Recrutement d’un post-doctorant 2023

Heure locale

  • Fuseau horaire : America/New_York
  • Date : 31 Déc 2022 - 28 Fév 2023

Date

01 Jan 2023 - 28 Fév 2023
Chargement...
QR Code

La Chaire GoDO « Gouverner l’organisation numérique – Governing digital Organizations » propose un contrat post-doctoral en droit

La chaire GoDO est co-portée par la Fondation Université Paris Nanterre et par l’Université Paris Nanterre, en partenariat avec les entreprises Planon, Sauter, Enedis, le CFA AFIA, la CCI des Hauts-de- Seine, Joza IT, Novaminds et TemmaCare.

La fondation partenariale Université Paris Nanterre a pour ambition de soutenir le développement, la diffusion et la valorisation des recherches menées par les chercheurs en lien avec les partenaires socio-économiques.

La notion de numérique renvoie à la collecte, au traitement, à la sécurité et au partage des données à partir de moyens informatiques. La Chaire étudie les questions liées à ces processus, qui sont notamment utilisés pour mettre en place des stratégies de valorisation économique de la donnée. La production de données et leur traitement influencent la structure des organisations, leur performance et le comportement de leurs membres. Les objectifs de la Chaire sont donc d’accroître les connaissances et les pratiques réflexives sur :

  • les modes de production et d’exploitation des données numériques dans lesorganisations et leurs points aveugles;
  • l’impact de cette production et exploitation des données numériques sur les organisations.

Son programme de recherche transversal implique une pluralité de disciplines en sciences humaines et sociales. https://fondationupn.fr/gouverner-lorganisationnumerique/

La Chaire articule ses travaux autour de quatre axes :

  • « Espace et numérique » : Gouverner une organisation dans les murs et hors les murs
  • « Organisation et numérique » : gestion des ressources humaines, télétravail…
  • « Corps et du numérique » : numérisation du corps humain comme lieu d’échanges de données
  • « Cybersécurité » : normativité propre à la cybersécurité, la modélisation et l’analyse des menaces, l’interopérabilité et sécurité des accès…

L’étude « Veille juridique en Cybersécurité » dans lequel s’inscrit cet appel à candidature est reliée à l’axe « Cybersécurité ».

L’étude «Veille juridique en cybersécurité»

L’étude confiée au chercheur ou à la chercheuse postdoctorant.e vise à établir une veille juridique efficace dans le secteur de la cybersécurité qui fait actuellement l’objet d’évolutions internationales, européennes, législatives et réglementaires ainsi que d’une jurisprudence nourrie. L’objectif est de pouvoir anticiper ces évolutions, orienter les prises de décisions en matière de lutte contre les cyberattaques et réfléchir en amont aux moyens à mettre en œuvre.

Cette veille juridique (textes et jurisprudences ; dimension internationale) oblige, au préalable, à définir la cybersécurité et l’espace numérique cyber, d’identifier la normativité propre à la cybersécurité (standards techniques, normes ISO). Elle conduit également à poser la question de l’éducation aux cyberattaques pour garantir une excellence opérationnelle et une protection sécurisée des données exploitées par traitements algorithmiques.

Il conviendra:

  • de mettre en place une veille juridique efficace
  • d’identifier la meilleure méthode d’efficacité de cette veille juridique qui doit être mise à jour régulièrement

Le comité de suivi de l’étude inclura également des chercheurs en sciences de gestion et en droit. D’autres disciplines pourront être mobilisées en tant que de besoin.
Ce projet suppose donc une transversalité et une réelle capacité à interagir avec d’autres disciplines de recherche. Cette interaction permettra de mieux comprendre les dimensions de la cybersécurité dans le gouvernement de l’organisation numérique et d’en tenir compte dans le développement des travaux suivants.

Mots-clés du projet : droit du numérique, Cybersécurité, cyber résilience, Systèmes d’information, Interaction homme machine, droit international, droit bancaire, veille juridique

Missions
Le/la post-doctorant.e réalisera une revue de littérature des travaux relatifs à la recherche.
Le/la post-doctorant.e participera à l’animation scientifique du projet de recherche.
La/le candidat.e contribuera aux tâches suivantes:

  • participation aux réunions d’équipes (comité de pilotage opérationnel, atelier de consolidation de l’interdisciplinarité, atelier méthodologique) ;
  • valorisation scientifique (publications, communications).

Profil du poste
Idéalement, le/la candidat.e aura une thèse en droit. Sont éligibles les candidats ayant soutenu leur thèse entre le 1 er janvier 2021 et le 15 décembre 2022.

Connaissances et compétences
Il est attendu que le/la candidat.e possède notamment des connaissances en pratiques numériques notamment dans le contexte des établissements bancaires à dimension internationale. Il.elle devra être en mesure de communiquer en anglais avec les partenaires étrangers du programme.

  • Les compétences méthodologiques et techniques attendues sont :
  • lecture et analyse de la littérature scientifique du domaine d’expertise.
  • Comprendre la nécessité de sécuriser les systèmes d’information (compétences en informatique appréciées)
  • Savoir mettre en place une veille juridique
  • Savoir lire l’anglais

Aptitudes et qualités relationnelles
Une aptitude à l’autonomie ainsi qu’au dialogue, à l’écoute et à l’inscription dans une démarche collective interdisciplinaire est attendue.

Lieu, durée et conditions salariales
Le contrat aura une durée de 12 mois à temps plein.
Rémunération : 2271 euros brut mensuel.
Le/la post-doctorant.e disposera d’un poste de travail au sein de NOVAMINDS et bénéficiera ainsi d’un cadre agréable dans un environnement dynamique et stimulant.

Audition
Lors de l’audition, le chercheur ou la chercheuse présentera son parcours universitaire et professionnel. Il.elle présentera son approche du sujet.

Calendrier
Appel à candidatures : 20 janvier – 28 février 2023
Les candidatures seront closes le lundi 28 février 2023 à 12 heures.
Pré-sélection sur dossiers et auditions à partir du 1er mars.

Dossier de candidature
Le dossier de candidature devra démontrer l’adéquation au profil du poste (missions et compétences requises).

⟶ Conditions d’éligibilité du post-doctorant
Sont éligibles les candidats ayant soutenu leur thèse de doctorat entre le 1er janvier 2021 et le 15 décembre 2022.

⟶ Composition du dossier de candidature

  1. Un résumé des recherches doctorales et des travaux postérieurs (3 pages).
  2. Une lettre de motivation ;
  3. Un Curriculum Vitae ;
  4. La liste des publications ;
  5. Le rapport de soutenance ;
  6. Une copie du diplôme de Doctorat (ou attestation)

⟶ Dépôt du dossier
Pour poster vos candidatures électroniques, merci de constituer un seul fichier PDF et de bien vouloir nommer vos dossiers de candidature selon l’exemple suivant : POSTDOC GOUVNUMP3– NOM DE FAMILLE Prénom.pdf

cprebiss@parisnanterre.fr
Un accusé de réception électronique vous sera envoyé.

⟶ Procédure de recrutement
Le recrutement se fera en deux temps.
Dans un premier temps, le jury sélectionnera les candidats qu’il souhaite retenir pour une audition. Dans un deuxième temps, les candidats seront auditionnés, sur le campus de l’Université Paris Nanterre ou en en distanciel.

Pour tout renseignement, écrire à : cprebiss@parisnanterre.fr

Fiche de poste post-doctorant Veille juridique en Cybersécurité

Télécharger la fiche de poste
du 1 janvier 2023

VIsuel d'accueil de la Chaire Gouverner l’organisation numérique la Fondation Université Paris Nanterre
Programme ALAIFA, Lomé, Togo
Retour haut de page