Bandeau - Fondation Université Paris Nanterre - Fondation UPN - FUPN

Programme

Le programme scientifique de la Chaire

VIsuel du programme scientifique de la Fondation Université Paris Nanterre - Fondation UPN - FUPN

La Défense en perspectives : synthèse du programme scientifique

Penser le devenir des quartiers d’affaires mondiaux dans leur relation avec les territoires, les villes et leurs acteurs s’impose comme une urgence et ce en particulier au moment où le travail, tout comme les modes de vie, évoluent considérablement. C’est dans ce cadre évolutif que sera analysé le site du quartier d’affaires de La Défense, étudié de manière dynamique et prospective au travers d’une approche multidisciplinaire caractéristique de la Chaire La Défense en perspectives.

Quelles transformations des quartiers d’affaires pour quels usagers et quels usages ? Pour quels réseaux d’acteurs ? Pour quelles dynamiques sociales et économiques, urbaines et architecturales, culturelles ? Pour quelle durabilité ? 

Ces préoccupations vont de pair avec un chantier stratégique de réflexion sur l’avenir du travail : les transformations technologiques, les évolutions des modalités de travail, des frontières entre la vie au travail et la vie hors travail, des modes de vie, comme des mobilités modifient le rapport au temps et à l’espace et, ce faisant, bousculent les modes de management. 

Pour répondre à ces défis majeurs, de grandes entreprises, des acteurs territoriaux, le monde de la recherche et de la formation au travers de l’université Paris Nanterre et sa fondation, se fédèrent autour d’une Chaire : La Défense en perspectives.

Le programme de recherche transversal de la Chaire repose à la fois sur une pluralité de disciplines en sciences humaines et sociales et sur les savoirs et les savoir-faire des entreprises et acteurs publics. Il porte une attention particulière aux transformations et évolutions propres aux quartiers d’affaires à l’échelle internationale et notamment à celles qui touchent le territoire de La Défense.

Le programme scientifique de la Chaire a pour ambition :

  • D’identifier les évolutions urbaines du quartier de La Défense, ses extensions, son intégration, en lien avec l’enjeu des villes durables ; la conception des espaces urbains et de leurs fonctionnalités (au regard des utilisateurs, des territoires, des services, des écosystèmes) ; les flux et les mobilités ; les usages des espaces, des quartiers, des territoires ; les espaces qui demeurent vacants.
  • De confronter les scénarii prospectifs aux pratiques et dynamiques internationales réelles et actuelles du quartier.
  • D’appréhender l’attractivité et/ou les ressources du quartier en tant que lieu de travail, de vie, de culture, de loisirs et d’habitation.
  • De rendre compte des transformations du travail (mutations du travail et de l’emploi), des environnements et des outils de travail, des espaces et temporalités associés aux activités professionnelles/personnelles ; les transformations des pratiques professionnelles individuelles et collectives, des modes de management et des modalités de travail en équipe ; les incidences de ces transformations sur la qualité de vie au travail, mais aussi sur les modes de vie et les équilibres de vie ; l’impact de la digitalisation du travail sur les pratiques professionnelles à tous les échelons, sur le rapport au travail et sur les attentes des (futurs) travailleurs.

Afin de répondre à l’ensemble de ces enjeux, le programme scientifique de la Chaire s’articule autour de 3 grands axes interdépendants :

Axe 1 – Les évolutions et transformations des quartiers d’affaires dans le monde et du quartier de La Défense (3 études)
Axe 2 – Le territoire de La Défense aujourd’hui, ses usages et ses représentations (6 études)
Axe 3 – Le territoire de La Défense à l’avenir et le travail de demain (5 études)

Méthodologies et organisation des études

L’approche conceptuelle systémique, dont la nécessité a été préalablement soulignée, exige du point de vue méthodologique une approche pluridisciplinaire convoquant de nombreuses disciplines. L’Université Paris Nanterre, par la diversité des celles qu’elle héberge, permet la mise en œuvre efficace de ce type d’approche. Aussi et afin de tenir les objectifs fixés, il nous paraît essentiel de mener des études à la fois :
  • Quantitatives, extensives et transversales, au travers de l’analyse d’archives, de documents, de messages et discours, d’indicateurs comme de la mise en place d’expérimentations et de la passation de questionnaires, constituant des corpus et/ou des échantillons de grande ampleur.
  • Qualitatives et compréhensives, au travers d’observations et d’entretiens in situ.

Structures
de recherche

La recherche engagée l’est sur la base d’une dynamique interne à l’Université Paris Nanterre, fondée sur la pluridisciplinarité, et se veut transversale par rapport aux laboratoires. Les rapprochements initiés ont fait émerger un réseau regroupant des chercheurs en sociologie, psychologie, ergonomie, économie, gestion, sciences du langage, urbanisme et anthropologie. L’équipe de recherche scientifique en charge du programme de recherche de la Chaire est composée de 21 chercheurs. Parmi eux, on compte 2 post-doctorants financés dans le cadre de la Chaire et 3 doctorants (dont 2 financés dans le cadre de la Chaire). De plus, 17 masterants (dont 16 financés dans le cadre de la Chaire) sont impliqués dans le déploiement des études en 2020.

La coordination scientifique de la Chaire est assurée par Sophie Prunier-Poulmaire, Maître de conférences en ergonomie, et Émilie Vayre, Professeur en Psychologie du travail et des organisations. Les grandes orientations et le suivi des travaux seront conjointement portés par des représentants des entreprises et du territoire, investis et moteurs sur ces questions, et par des enseignants-chercheurs, experts reconnus dans les domaines concernés. 
Retour haut de page